Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Tee shirt anniversaire

Le passeport pour la soixantaine, un livre d'or original !

passeport-60-ans

 

Fêtez les 60 balais  avec ces petits balais à message :

mini-balais-message

demandez aux invités de colorier et de faire parler un petit personnage

poster-de-fete.jpeg

 

 

Envoyez-lui un ballon d'anniversaire déjà gonflé à l'hélium, qui surgit quand il ouvre le carton : 

ballon surprise d'anniversaire coeur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INOUBLIABLE : Offrez lui son livre d'or d'anniversaire 
Profitez d'un grand anniversaire pour collecter et offrir les témoignages d'amitié de ses proches, qu'ils soient juste à côté ou à l'autre bout du monde. Le plus beau des cadeaux ! Découvrez le système dans la video ci dessous : 

livre d'or anniversaire

 

 

 

 

 

 

 

Format web, mobile et papier
pour réaliser un livre d'or, rendrez-vous sur  Livre d'Or gratuit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 10:00

Le verbe aimer est l'un des plus difficiles à conjuguer : son passé n'est pas simple, son présent n'est qu'indicatif et son futur est toujours conditionnel.

Repost 0
Published by berlan - dans Texte 100 ans
commenter cet article
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 11:19

Pourquoi les habitants des iles Okinawas ont une longévité exceptionnelle (centenaires et super centenaires heureux et en bonne santé), et ce, depuis 2000 ans ?
Quelques réponses :  manger moins...

 

Repost 0
Published by berlan - dans Texte 100 ans
commenter cet article
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 10:18

La chanson de Jacques Brel, les Flamandes...

"Les Flamandes dansent sans mollir
Sans mollir aux dimanches sonnants
Les Flamandes dansent sans mollir
Les Flamandes ça n'est pas mollissant
Si elles dansent, c'est parce qu'elles ont "chent" ans
Et qu'à "chent" ans il est bon de montrer
Que tout va bien, qu'on a toujours bon pied
Et bon houblon et bon blé dans le pré
Elles s'en vont retrouver leurs parents
Et le bedeau et même Son Eminence
L'Archiprêtre qui radote au couvent
Et c'est pour ça qu'une dernière fois elles dansent
Les Flamandes
Les Flamandes
Les Fla - Les Fla -Les Flamandes."

 

 

Repost 0
Published by berlan - dans Texte 100 ans
commenter cet article
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 15:56

J’ai la voix qui chevrote.

Les cheveux qui s’en sont allés.

Les mains qui tremblotent.

Le vue qui se brouille.

J’ai 100 ans, toutes mes dents (enfin… des nouvelles) et je pratique mon beau métier de médecin.

Le Canton de Genève a voulu imposer, sans base légale un âge de retraite pour les médecins.

Les tribunaux l’ont désavoué.

Donc, il va falloir une loi.

Sur le même principe que le permis de conduire, le permis de soigner.

Mais faut-il une loi alors que le bon sens doit prévaloir.

Très rares sont les confrères qui survient après 80 ans. Le métier use.

Quelques psychiatres qui suivent la voie freudienne.

Quelques médecins de famille qui poursuivent une relation entamée des décennies plus tôt avec certains de leurs patients.

Et c’est tout.

Faut-il une loi, alors que la nature suit son cours !

De toute façon, les caisses maladies nous auront tués avant l’âge de 80 ans.

 

(Lu dans la Tribune de Genève)

Repost 0
Published by berlan - dans Texte 100 ans
commenter cet article
13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 09:30

Paroles de la chanson "J'ai 100 ans"

 

J'ai cent ans et j' suis bien content
J' suis assis sur un banc
Et je regarde les contemporains
C'est dire si j' contemple rien
J' file des coups d' canne aux passants
Des coups d' pompe aux clébards
Qui m'énervent et j' me marre
On peut rien m' dire, j' suis trop vieux
Trop fragile, trop précieux
J'ai cent ans qui dit mieux

J'ai plus d'amour, plus d' plaisir
Plus de haine, plus d' désirs
Plus rien
Mais j' suis comme le platane
Un peu d' pluie, j' suis en vie, ça m'suffit
J' suis bien

J'ai des marmots qui m' courent partout autour
Des gonzesses moins, mais ça mange pas d' pain
J' parle aux oiseaux, comme disait l'autre idiot
Et j' me d'mande où j'ai mis mon chapeau

J'ai cent ans et j' suis bien content
J'ai encore mal aux dents
Mais la souffrance c'est très rassurant
Ça n'arrive qu'aux vivants
J'attends tranquille sur mon banc
Que ce vieux monde explose
Tant il se décompose
Moi ça fait quatre vingt quinze ans
Que j' crois plus à grand chose
Il est temps que j' me repose

J'ai plus d'amour, plus d' plaisir
Plus de haine, plus d' désirs
Plus rien
Mais j' suis comme le platane
Comme ma canne, j' suis solide et ancien
J' suis bien

J' souhaite pas aux p'tits jeunes une bonne guerre
Vu qu' moi j'en ai pas eu, à part Mai 68
Mais j' me rappelle même plus en quelle année c'était
Ni qui c'est qu'avait gagné

J'ai pas cent ans, je faisais semblant
C'étaient qu' des mots, du vent
Mais j'aimerais bien les avoir demain
Même aujourd'hui j' veux bien
Pour jouir enfin du bonheur
D'avoir pu traverser
Sans me faire écraser
Cette pute de vie, ses malheurs
Ses horreurs, ses dangers
Et ses passages cloutés

 

et en images, ça donne ça :

 

Repost 0
Published by berlan - dans Texte 100 ans
commenter cet article
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 12:00

La seule chose certaine, c’est que nous approchons sans cesse de plus tard.

Repost 0
Published by anniversaire-60-100.over-blog.com - dans Texte 100 ans
commenter cet article